La consommation d’espace en Normandie

2 700 ha disparaissent chaque annéeau profit de l’urbanisation

La Manche se distingue des quatre autres départements normands par une consommation d’espace bien supérieure. Sur la période 2007-2010, les surfaces moyennes urbanisées par commune et par an représentent presque 2 fois celles de l’Orne.

Pour les 5 départements, la tendance montre un net ralentissement de la consommation des terres entre le début des années 2000 et les années 2010/2012. La baisse de consommation d’espace la plus marquée sur la dernière décennies concerne le Calvados à partir de 2009.

La consommation d’espace touche l’ensemble du territoire normand dans des proportions très variables entre les communes. Les aires urbaines, les communes littorales, les territoires de la Vallée de la Seine et les grands projets routiers ont très largement contribué à cette dynamique d’emprise. Les territoires plus ruraux ont connu une urbanisation moindre.