Le modèle PRADO s’inscrit dans le cadre de la protection des Bassins d’Alimentation de Captage (BAC) menacés par les pollutions diffuses liées aux nitrates et aux pesticides. Il relève plus encore de la procédure de protection des captages dits « Grenelle » identifiés comme les plus menacés.

En application de la démarche de diagnostic du CORPEN, le modèle PRADO permet de cartographier les types de transfert des polluants vers les masses d’eau afin d’évaluer la vulnérabilité des bassins d’alimentation de captage.

Ce modèle repose sur 6 principes : - prise en compte de tous les facteurs fondamentaux dans la genèse des types de transfert - identification des 4 types de transfert possible (ruissellement diffus, ruissellement concentré, infiltration, ruissellement hypodermique), - cartographies thématique et analytique, - rendu cartographique à l’échelle de la maille de 150 m x 150 m, - hiérarchisation des risques par type de transfert, - croisement des types de transfert avec les pratiques agricoles.

Le modèle PRADO : application au BAC de Cantepie

Les risques de transfert